Skip to Content

Comment aider une personne victime d'agression sexuelle?

Les agressions sexuelles sont fréquentes; environ une femme sur cinq connaîtra une agression sexuelle. Il existe quelques initiatives concrètes à prendre pour vous aider.

Comment aider un ami/une amie qui a été agressé(e) sexuellement

1800RESPECT
24 AUG 2014

Quand une personne subit une agression sexuelle, les personnes auxquelles elles choisissent d'en parler jouent un rôle essentiel. Un membre de la famille, un ami ou un collègue compréhensif peut être une importante source de soutien et d'assistance. Il peut être difficile de savoir comment réagir et vous aurez peut-être peur de ne pas faire ce qu'il faudrait. Il existe quelques idées simples à mettre en action, et les informations suivantes vous aideront à réagir. Il est aussi possible d'obtenir une aide professionnelle.

Pour en savoir plus sur les agressions sexuelles, lisez Qu'est-ce qu'une agression sexuelle?

Obtenir de l'aide

Les services de lutte contre les agressions sexuelles sont un point de départ pour obtenir de l'aide. Ils apportent des conseils et des informations aux personnes qui ont récemment été victimes d'une agression sexuelle, et aux personnes qui les soutiennent. Les coordonnées des services de lutte contre les abus sexuels près de chez vous se trouvent ici (en anglias). La plupart des services ont accès à des interprètes et à une assistance en dehors des heures de bureau.

Le service téléphonique 1800RESPECT accessible 24h/24 peut également être un bon point de départ. 1800RESPECT fournit une assistance téléphonique, des conseils et des informations aux personnes ayant été victimes de violences sexuelles ainsi qu'à la famille, aux amis et aux collègues qui les soutiennent. Appelez le 1800 737 732.

Comment agir

Parler d'une agression sexuelle peut être difficile pour la victime ou le survivant. Nous savons que beaucoup de victimes et survivants ont peur qu'on ne les croie pas, qu'on rejette la faute sur eux ou que leur expérience soit sous-estimée ou minimisée.

Les six points listés ci-dessous vous aideront à répondre à ces peurs et à soutenir une personne victime d'abus sexuel.

Croire

Si quelqu'un vous dit qu'il a été victime d'agression sexuelle, votre rôle est de le croire, de le soutenir et de l'aider à étudier les options à suivre ensuite. Il est naturel de vouloir poser beaucoup de questions, mais ce questionnement peut paraître très intrusif. Avant de poser des questions, écoutez.

Écouter

Certaines personnes veulent en parler immédiatement, d'autres non. Proposer d'écouter sans interrompre, être là et ne pas juger lorsqu'une victime ou un survivant est prêt à parler est un élément de soutien très important.

Aider à étudier les options

En vous assurant qu'une victime ou un survivant est informé de ses droits et des options qui s'offrent à lui, vous reconnaissez ses droits à exercer le plus grand contrôle possible sur la suite des événements. Vous pouvez l'aider à se renseigner sur les services et sur la manière de s'en servir. Les impacts de l'agression sexuelle peuvent rendre pénible pour une victime ou un survivant le fait de penser immédiatement à tout cela. L'aider à trouver et à accéder aux services d'aide peut être un bon point de départ si la victime ou le survivant veut continuer dans cette voie.

Ne jamais accuser

Il ne faut jamais rejeter la faute sur les victimes d'agressions sexuelles. L'agression sexuelle n'est jamais acceptable. Ce qu'une personne porte, sa culture, son âge, la drogue ou l'alcool ingéré, sa relation avec l'auteur ne sont jamais des raisons pour qu'une personne en agresse une autre sexuellement.

Demander avant de toucher

Il est normal de se sentir bouleversé, même en colère, quand un proche vit une expérience violente et traumatisante. Admettez vos propres sentiments et demandez de l'aide pour vous-même si vous en avez besoin. Vous pouvez appeler 1800RESPECT, vous adresser à un service de lutte contre les abus sexuels ou à votre médecin.

Les impacts d'une agression sexuelle

Comprendre les impacts permet de soutenir la personne qui a vécu une agression sexuelle. Les effets d'une agression sexuelle peuvent être très variés et ont des impacts physiques, émotionnels et psychologiques. Nous savons que la plupart des agressions sexuelles sont perpétrées par une personne connue et de confiance, les effets se révèlent donc souvent dans la sphère intime de la famille ou d'un groupe d'amis. Savoir répondre correctement aux besoins immédiats des personnes ayant été victimes d'abus sexuels peut permettre d'atténuer le préjudice. Continuer à soutenir les personnes au fil de leur rétablissement est également important.

Questions liées à la santé

Soutenir une personne récemment victime d'agression sexuelle peut aussi vouloir dire lui parler de blessures physiques ou sexuelles, ou d'autres problèmes de santé. 

Les éléments à surveiller pour une victime ou un survivant sont:

  • La grossesse

  • Les maladies sexuellement transmissibles (MST)

  • L'exposition au VIH

  • Les questions de santé d'ordre général

Un médecin devra prendre en compte le fait qu'un abus sexuel détériore le sens du contrôle de la victime et du survivant sur son propre corps de manière très sérieuse. Toute intervention auprès de la personne devra avoir pour but de maximiser son sens du contrôle sur son propre corps et sur sa propre prise de décision.

Signalement à la police

Si la victime ou le survivant souhaite signaler l'agression à la police, il faut penser à certains points importants. Il est utile qu'une personne travaillant avec la victime ou le survivant connaisse le fonctionnement du système et soit en mesure de la ou le guider au fil des points clés, avec respect et compassion. Cela apporte à la victime ou au survivant un plus grand contrôle et un plus grand choix.

Une victime peut décider de ne rien signaler à la police, ou de ne pas subir d'examen médical ou médico-légal. Il s'agit d'un choix personnel qui doit être respecté.

En Australie, la police fonctionne indépendamment des groupes politiques ou religieux. Elle est guidée par les dispositions pénales (législation) qui sont écrites et accessibles au public en se connectant à la page d'accueil du parlement de chaque état. Le rôle de la police est de rassembler des preuves et d'enquêter sur les questions relatives à tout signalement d'abus sexuel.

Éléments à prendre en compte lors d'une déposition

Votre service local de lutte contre les abus sexuels peut vous aider à comprendre le processus de déposition et les suites juridiques dans votre état ou votre territoire. Les procédures et le langage juridiques peuvent être déroutants, mais vous pouvez toujours demander à ce que tout élément obscur soit expliqué dans un style clair. N'hésitez pas à demander s'il y a quelque chose que vous ne comprenez pas.

Si des enfants ou des adolescents sont impliqués

Quand des enfants ou des adolescents subissent des abus sexuels, la personne à qui ils en parlent en premier peut jouer un rôle d'assistance très important pour l'accès à la protection et au soutien, et pour apporter les «premiers soins émotionnels».

Définissez clairement votre rôle. Les enfants et les adolescents veulent qu'on les croie, qu'on les réconforte et qu'on les aide à comprendre qu'ils ne sont en rien responsables de ce qui s'est passé. Quand il vous révèle les faits, un enfant ou un adolescent s'appuie sur vous pour agir en son nom et faire cesser le comportement abusif.

Tout acte sexuel impliquant un enfant est un crime et peut être signalé à la police. Appelez le 000.

Si vous aidez un enfant ou un adolescent qui a subi des abus sexuels, il existe des services d'assistance.

En plus des services listés ci-dessus dans la section générale, quand des enfants ou des adolescents sont impliqués, il faut garder en tête certains éléments. Votre service local de lutte contre les abus sexuels ou les services de protection de l'enfance sont des sources d'informations et d'assistance pour ce qui est de comprendre les options et d'organiser une réponse.

Toute personne qui s'inquiète pour un enfant doit en parler au service de protection de l'enfance de son quartier. Tous les états possèdent désormais des lois de signalement obligatoire. Ces lois signifient que certaines personnes ont l'obligation légale de signaler toute inquiétude aux autorités compétentes. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, demandez conseil. Vous pouvez toujours en parler avec des experts de votre quartier, comme le service local de lutte contre les abus sexuels ou l'agence nationale de protection de l'enfance, et leur demander de l'aide. 1800RESPECT peut vous fournir des conseils dans votre langue concernant l'obligation de signalement, appelez le 1800 737 732.

Lorsque vous apportez votre soutien à des enfants ou à des adolescents qui subissent des abus sexuels, votre rôle en tant qu'adulte est de les aider à se mettre en sécurité et de prendre des mesures pour mettre fin aux abus.